Menu

Règlements de comptes à O.K Corral

reglement de compte à OK CorralRèglements de comptes à O.K Corral

 

Bientôt, l’Amérique va fêter les 60 ans de ce film célèbre de John Sturgess, avec Burt Lancaster et Kirk Douglas, qui  ont régné sur le cinéma hollywoodien au siècle dernier. A cette occasion, les Américains pourront honorer leur nouveau (elle) président(e). Il ou elle en aura bien besoin après être sorti d’une campagne électorale indigne aux yeux de plus de 80% des électeurs, et s’être exposé(e) à toutes les contestations de sa victoire.

 

L’insatisfaction ressentie par l’électorat est provoquée par les pratiques de la politique spectacle, qui connait son apogée dans le désordre qu’elle aura provoqué aux États Unis. Plus personne ne voit au-delà, ou en deca, de l’heure écoulée ou à venir. Tout le monde ressent la perte d’autorité des élites dirigeantes dans l’accomplissement de leurs devoirs à l’égard du Peuple qui leur a confié son destin et son désir de bien vivre ensemble.

 

Pourtant il est facile d’expliquer, par l’histoire, dans quelle situation se trouvent les États Unis, à la sortie d’une sale campagne qui a reproduit, fidèlement, les outrances, les violences et les coups bas de celle de 1828, qui entraina la création des institutions politiques actuelles et du système électoral qui les fait vivre.

 

president_andrew_jacksonAndrew Jackson qui en fut le vainqueur, gouverneur de la Floride, paysan rustaud à la crinière blonde (déjà), a fait la guerre contre les Anglais, comme aujourd’hui, D. Trump fait du business pour sa famille. Populisme affiché, anti élites proclamé, il a battu John Quincy Adams, élitiste aristocratique et intellectuel claironné, modèle H. Clinton 2016.

 

james_monroeA l’époque, les États Unis  devaient se construire politiquement. James Monroé leur avait donné le cap en 1820 : Indépendance farouche à l’intérieur après avoir viré les Anglais, neutralité absolue à l’extérieur qui dura jusqu’à 1917. Le niveau indigne de la campagne de 1828 a obligé la toute jeune nation, à se doter de solides partis politiques et d’institutions démocratiques à la mesure de l’Amérique du 20ème  siècle après la conquête du Far West.

 

Les institutions américaines du début du 21ème siècle, sont construites sur celles inchangées depuis 1828. Elles sont à bout de souffle dans un pays qui domine l’économie et la finance du monde. La violence de la campagne de 2016 a créé, quelque soit son résultat, une situation qui va exiger, au travers des convulsions potentielles et sous jacentes, générées par cette élection une triple réflexion sur le sérieux de la situation.

 

  • D’abord, par un retour vers les fondations et les institutions fédérales des Etats Unis, pour vérifier si elles pourront continuer à porter le poids des responsabilités de la Nation.

 

  • Ensuite, sur le besoin d’une pause indispensable, d’un peu plus de neutralité, de distance, dans les relations d’omnipotence que les USA ont imposé au monde entier par une globalisation que le peuple Américain rejette par incompréhension et  parce qu’il en souffre.

 

  • Enfin, sur le sentiment que la nation Américaine est en danger, de l’intérieur, au temps de la Pax américana, comme le fut l’Empire Romain au temps de la Pax Romana, et que les élites, si elles ne veulent pas se faire balayer, ne peuvent plus se contenter d’Être, mais doivent Faire. C’est-à-dire traiter cette réalité avec courage et intelligence.

 

Elections-USA-2016-Hillary-TrumpAlors, Hillary ou Donald, du premier coup ou après la décision du juge qui aura remplacé le suffrage de l’électeur, peu importe. Avec leurs règlements de compte à O K Corral, Ils ont cassé le vieux jouet politicien de la télé réalité. Disqualifiés l’un et l’autre, Ils vont vivre le retour de la réal politik. Ils la subiront en la commentant plus qu’ils agiront en décidant. Leur rêve américain, à ré enchanter, vire au cauchemar. Comme le rêve français de 2012.

 

Hélas, pour eux, Tocqueville et Lafayette, qui aidèrent  Andrew Jackson, ne sont plus là.

Logo L Echo des Arenes

No comments

Laisser un commentaire

Mondialisation de l’économie du Football

Vincent CHAUDEL – Vice président de Sport et Citoyenneté présente une chronique vidéo démontrant que le football incarne et illustre un monde globalisé, globalisant.

Nous vivons là, une réelle mutation sociétale de l’économie du Football mondial notamment avec l’internationalisation des propriétaires de clubs …


Partenaires

Institut Présaje
Editions Prémices
Forum Changer d'ère
Observatoire du Sport Business