Menu

Gouvernance Football 2030 | Domination des instances européennes

Julian Jappert – Directeur du Think Tank Sport et Citoyenneté – un groupe de réflexion et d’actions (lobbying politique) auprès des institutions européennes. Il a été à la commission européenne en charge du sport (Année européenne de l’éducation par le sport et des questions de régulations ) et ancien juriste lobbyiste au sein du groupe Canal + et Lilia Douihech juriste et doctorante en droit du sport ancienne du cabinet REINHART MARVILLE TORRE – enseignante à Paris Dauphine le droit des affaires et est administratrice du Think Tank Sport et Citoyenneté. Leur scénario : la domination des instances européennes.

LE SCENARIO DES « INSTANCES EUROPÉENNES »

 

Nous sommes partis d’un constat simple : ce qui a le plus secoué le monde du football sur les 30 dernières années a été l’arrêt Bosman. Le monde du football qui cherchait à se rénover, à se réformer, d’inventer des règles, subitement, il y a eut un séisme avec cet arrêt.
Demain cela sera la même chose, désormais le monde du football a des règles européennes. Elles détiendront le pouvoir car aujourd’hui 80% de tous nos actes sont soumis au droit communautaire.

Partant aussi du déficit de citoyenneté, entre les pays et les compétitions européennes, ce qui va arriver à plus de régulation permettant d’équilibrer les compétitions et les revenus, créer un sentiment d’égalité.

Nous voyons aussi la légitimité des autorités de régulations qui cherchent à définir les règles du jeux. Couplé à des fortes personnalités à la tête des instances – tel Michel Platini à la tête de l’UEFA qui sont clairement vers cette voie. Les instances sont prêtes à assurer ce changement de voir du football.

L’idée de départ était d’envisager un scénario de « crises » : crise institutionnelle de l’union européenne et crise financière du football professionnel

Crise institutionnelle de l’union européenne engendrée par la montée des extrémistes avec un risque d’éclosion de l’union européenne et crise du football professionnel en raison des difficultés financières des clubs mais aussi en raison d’un déséquilibre poussé à l’extrême dans les ligues nationales. Au final, seuls quelques clubs ne seront pas au bord de la faillite.

.. en 2020

 

A partir de là, l’union européenne et le football professionnel sont dans l’impasse et doivent se réinventer et vont travailler ensemble pour envisager une réforme qui mette en avant les valeurs qui vont réunir les citoyens : la solidarité et la diversité.

Pour l’union européenne, avoir un football qui est synonyme de cohésion sociale, de rassemblement des populations, c’est une vitrine extraordinaire.

Pour le football professionnel : profiter de ce mouvement de réforme de l’union européenne pour se réinviter.

… en 2030

 

C’est d’arrivée pour l’union européenne à une « Europe fédérale » avec la création des « Etats-Unis d’Europe » et pour le football professionnel a un nouveau visage avec la création de ligues transfrontières et de ligues nationales qui vont montrer au plus haut de la compétition européenne la diversité à travers le continent.

 

Comment sera le football en 2030 ?

 

Il est évident que ce scénario est quelque peu catastrophique, nous avons exagéré les traits, mais il est évident que nous devons et allons vers un meilleur équilibre.

Et si le monde du football n’y va pas par lui-même, cela sera les autorités qui lui imposeront cette voie.

Par delà l’arrêt Bosman, le monde mais l’europe aussi s’ouvre : chute du mur de Berlin, élargissement des pays membres … On va vers une Union Européenne qui utilisera le football – le sport en général – pour véhiculer une citoyenneté européenne. Le monde du football entrera parfaitement dans cette nouvelle dimension.

Si ce scénario ne se réalise pas, nous allons vers la création de ligues semi-fermées avec l’arrivée d’une « ligue des nations » développée par l’UEFA.

 

Et vous qu’en pensez vous ?


Afin de continuer le débat, n’hésitez pas à nous retrouvez sur notre plateau afin de tenter de répondre à cette question :

quelle gouvernance pour le football en 2030 ?

No comments

Laisser un commentaire

FIFA, Une nouvelle gouvernance pour 2026

Philippe BRODA – Enseignant chercheur à l’école Novancia Business School – Spécialiste des problématiques du Sport Business.

Il nous décrypte et analyse la nouvelle stratégie de gouvernance mise en place par la FIFA avec notamment l’élargissement du nombre de pays participants à la Coupe du Monde en 2026 passant de 32 à 48.

Pour comprendre cette évolution progressive depuis 30 à 40 ans, il propose de recourir à l’analogie de l’inflation

Inscription à la Newsletter EDA

Partenaires

Institut Présaje
Editions Prémices
Forum Changer d'ère
Observatoire du Sport Business