Menu

Gouvernance Football 2030 | Synthèse

François KLEIN, diplômé de la faculté de droit de Nanterre et de Sciences PO (Section Eco-Fi), il s’est tourné au sein du droit des affaires, vers le droit du sport au milieu des années 80, en le développant au sein de son cabinet : KGA Avocats. Il a été aussi été inscrit comme « arbitre » – à partir de 2003 – sur les listes du tribunal du sports de Lausanne. Il a été aussi gardé des contacts forts avec les instances du football français notamment la ligue de football professionnel avec des participations à différentes commissions en représentant notamment l’UCPF.

Que faut il retenir de cet ouvrage

 

Il note la grande qualité des messages de ces 4 scénarios, ce qui ne rend pas facile d’en faire une synthèse.

Le football est souvent une passion qui est devenu un spectacle. N’oublions pas qu’avant 1984, il fallait écouter l’hymne de l’eurovision pour voir du football à la télévision ou attendre la finale de la Coupe de France ou les matches internationaux pour voir ce sport diffusé; et bien aujourd’hui sans les médias – quand on sait que les clubs de football français vivent à plus de 50% des droits TV – ce sport est devenu un spectacle

Le football s’est mondialisé en tout cas internationalisé. Larrêt Bosman a été un moment important pour la « fluidité » en tout cas pour tous les acteurs (joueurs, entraineurs, …) d’avoir la possibilité de participer au spectacle en Europe et à travers le monde.

Quel scénario vous semble le plus réaliste ?

 

La place du spectacle sera de plus en plus forte ce qui n’empêchera pas le « football classique » d’exister, mais le football professionnel : instances, clubs et autres auront une réelle nécessité à devoir se réorganiser. On verra – même si c’est déjà le cas actuellement – des acteurs économiques s’intéresser à cet activité, par ce que c’est une activité économique importante.

Le droit du sport qui n’existait pas voilà 30 ans est devenu une réalité internationale, forts de nombreux cabinets internationaux de droits des affaires car il y a le cocktail : argent, médias et des intervenants.

Selon vous, quel serait le scénario gagnant ?

 

Loin d’en ressortir un parmi les 4 , il apparait que l’avenir de la gouvernance du football à horizon 2030 passera par toujours plus de spectacle sur et en dehors des stades et sera encore plus, toujours plus économique …. au grand dam des conservateurs.

Et vous qu’en pensez vous ?


Afin de continuer le débat, n’hésitez pas à nous retrouvez sur notre plateau afin de tenter de répondre à cette question :

quelle gouvernance pour le football en 2030 ?

No comments

Laisser un commentaire

Mondialisation de l’économie du Football

Vincent CHAUDEL – Vice président de Sport et Citoyenneté présente une chronique vidéo démontrant que le football incarne et illustre un monde globalisé, globalisant.

Nous vivons là, une réelle mutation sociétale de l’économie du Football mondial notamment avec l’internationalisation des propriétaires de clubs …


Partenaires

Institut Présaje
Editions Prémices
Forum Changer d'ère
Observatoire du Sport Business