Menu

Grand BAL à VERSAILLES

Réunion le 12 février à l’Élysée

Merci chers amis, pour ce moment de confiance. Vous avez été, chacun de vous quatre, premier ministre. Vous êtes sans ambition présidentielle. Je peux me confier à vous. Je serai candidat en 2022 après avoir fait sauter le verrou des deux mandats au cours de mon second quinquennat. J’ai besoin de connaître mes futurs adversaires.


Avec Ségolène nous en avons choisi quatre probables, tous énarques. 2 au centre, V. PECRESSE, E. MACRON, 2 à droite L. WAUQUIER et F. PHILIPPOT.

 

Je les mettrai en lumière au cours du grand bal qui clôturera mon congrès de Versailles, à la manière de l’empereur d’Autriche-Hongrie en 2015 à Vienne.

Ils y apprendront ainsi à se détester. Précision, les Valseuses et les Valseurs seront interdits d’accès à la piste de danse.

Aidez moi à constituer les couples comme la haute bourgeoisie le fait au bal des dèbs :

 

LAURENT, tu es le plus ancien de tes collègues, dis-moi qui pour la jeune VALERIE ?

FRANCOIS, J’hésite, je pense à BARTOLONE, ou MELENCHON, ou HUCHON.

Arrêtes, je n’hésite pas, moi, pour une fois. Je prends BARTOLONE. Je veux rigoler.

 

LIONEL, à qui penses-tu pour MACRON ? Si tu veux rigoler, c’est sa copine AUBRY.

 

JEAN PIERRE, tu connais bien WAUQUIEZ dis-moi ? Tu vas pouffer, c’est NKM.

 

DOMINIQUE, avec ta dent dure, qui pour PHILIPPOT ? Accroche toi FRANCOIS, pour le beau et ombrageux FLORIAN, il faut une vedette de la séduction, LAGUILLIER, l’Arlette de notre jeunesse. Mort de rire, je suis mort de rire !


Merci mes amis, vous êtes dignes de la France éternelle que vous avez si bien servie.


herisson

No comments

Laisser un commentaire

FIFA, Une nouvelle gouvernance pour 2026

Philippe BRODA – Enseignant chercheur à l’école Novancia Business School – Spécialiste des problématiques du Sport Business.

Il nous décrypte et analyse la nouvelle stratégie de gouvernance mise en place par la FIFA avec notamment l’élargissement du nombre de pays participants à la Coupe du Monde en 2026 passant de 32 à 48.

Pour comprendre cette évolution progressive depuis 30 à 40 ans, il propose de recourir à l’analogie de l’inflation

Inscription à la Newsletter EDA

Partenaires

Institut Présaje
Editions Prémices
Forum Changer d'ère
Observatoire du Sport Business