Menu

La Rose au poing

Élysée 1er avril 2016

 

Vous le savez mes amis, même si ça vous défrise, ce n’est pas un poisson d’avril, je serai réélu en 2017. Le lendemain même je voudrais aller au Panthéon y porter ma rose sans pour autant copier Mitterrand. A votre avis comment puis-je faire ?

Qu’en penses-tu Jean-Luc ?

 

Pas grand-chose, sauf si tu y vas en scooter.

Tu te mets ta rose entre les dents, rouge sang, comme le couteau du grand soir. Tu seras le roi de la flibuste, détrousseurs de riches, comme tu l’avais promis avant de jouer au capitaine de pédalo. Tu peux aussi te la mettre ailleurs, mais tu ne pourras pas y aller en scooter.

Mélenchon ça suffit !

Et toi Emmanuel ?, qui voit loin

 

Je pense aux épines. Je la mettrai à la boutonnière, modeste rose pale qui n’effrayera pas nos ennemis de la Finance. Je ferai dans la décoration et pas dans l’adoration

Et toi Manuel ?

 

Moi président, je vois ma rose rouge vif, comme les joues de ma copine Martine quand elle est en colère. Je la prendrai avec des gants, la rose, pas Martine, pour éviter les épines,  de la rose, pas de Martine. Je la tiendrai à hauteur de mon oreille gauche car seul le cadrage de la caméra sur mon beau visage est important. Même si j’étais obligé d’aller au Panthéon avec une fleur de pissenlit

Merci, Messieurs, J’en parle à Julie,
la rose, pas la rousse.

herisson

No comments

Laisser un commentaire

FIFA, Une nouvelle gouvernance pour 2026

Interview de Philippe BRODA – Enseignant chercheur à l’école Novancia Business School – Spécialiste des problématiques du Sport Business.

Il nous décrypte et analyse la nouvelle stratégie de gouvernance mise en place par la FIFA avec notamment l’élargissement du nombre de pays participants à la Coupe du Monde en 2026 passant de 32 à 48.

Pour comprendre cette évolution progressive depuis 30/40 ans, il propose de recourir à l’analogie de l’inflation

Partenaires

Institut Présaje
Editions Prémices
Forum Changer d'ère
Observatoire du Sport Business